Le Livre des Baltimore, Joël Dicker

index

Résumé :

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Salut à tous !

C’est bien la première fois que je vais acheter un livre le jour de sa sortie en librairie ! J’attendais ce jour avec impatience depuis que j’avais appris que le jeune auteur de l’excellent roman policier La vérité sur l’affaire Harry Quebert, allait sortir un nouveau roman. Ce premier avait été une telle révélation pour moi, le premier roman policier qui m’a donné envie de tester ce genre là.

J’étais ravie de retrouver le « héros » Marcus, jeune écrivain à succès, cherchant encore à trouver des « vérités », mais cette fois-ci pas sur une enquête policière mais bien sur sa propre famille.

Au cours de son récit il retrace son enfance et son adolescence au sein d’une famille divisée, où certains semblent plus heureux que d’autres, alors qu’il n’est question que d’apparences. Des moments très forts racontés avec émotion, où l’on sent que quelque chose de grave va arriver. Cependant j’ai trouvé que l’intrigue était un peu lente, j’avais vraiment hâte de comprendre ce qui était arrivé aux Baltimore. Mais pour ça il fallait aussi connaître leur passé, en revenant à l’époque des grands-parents, avant que Marcus et ses cousins ne naissent.

C’est une histoire qui pourrait ressembler à tant d’autres histoires de familles, qui s’affrontent et se déchirent, où la jalousie, la compétition , la réussite et les secrets deviennent étouffants. Mais malgré tout des liens indestructibles se tissent entre « cousins et frères ». Je me suis beaucoup attachée à ce « gang », me suis imaginée en faire partie, en espérant que le « drame » n’arrive jamais.

Ce livre m’a rendu d’abord nostalgique puis soulagée pour Marcus qui peut enfin arrêter de ressasser le passé, mettre sur papier la vie des Goldman-de-Baltimore et se projeter vers son avenir.

J’ai vraiment aimé ce livre, qui m’a permis d’en apprendre plus sur Marcus Goldman et que j’espère encore pouvoir suivre dans le prochain roman de Joël Dicker !

Publicités

6 réflexions sur “Le Livre des Baltimore, Joël Dicker

  1. Ça fait des semaines que je vois ce livre partout, sans jamais avoir été tentée. Je savais pas trop quoi en penser. Voir ton avis m’a rassurée, je me pencherai peut-etre un petit peu plus dessus 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s