L’étrangleur de Cater Street – Anne Perry

cater street
Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue sont premier crime et inaugure une longue série d’enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secret.

Résumé :

Suffragette avant l’heure, la téméraire Charlotte Elisson n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont la proie…

Hello shining people !

Grâce à mademoisellemaeve et sa chronique, j’ai eu envie de me plonger dans ce roman qui est le premier d’une longue série (une trentaine d’œuvres) dans lesquelles nous suivons les enquêtes de Charlotte Ellison et l’inspecteur Thomas Pitt.

Par ailleurs, j’ai appris que l’auteure Anne Perry avait eu un passé assez atypique puisqu’elle est allée en prison, dans sa jeunesse, suite à une histoire sordide. Fait divers qui fut aussi l’objet d’un film, « Créatures célestes » réalisé par Peter Jackson, dans lequel Kate Winslet incarne Anne Perry.

Tout d’abord, le lieu, Londres et l’époque, victorienne, où l’histoire se déroule me fascinent, et d’autant plus lorsqu’à cela se mêle le crime. Pour Charlotte, qui vit avec sa famille aisée non loin de Cater Street, les conventions et la place de la femme dans la société ne lui plaisent guère. Elle veut en savoir plus sur la réalité du monde qu’on essaye de lui cacher, et tel sera son souhait exaucé, puisque d’affreux meurtres vont être commis dans son quartier.

Ce que je retiens en particulier ce sont les dialogues, la manière de converser, savamment empruntée, bienveillante mais aussi parfois piquante et spirituelle. Notamment lors des échanges entre Charlotte et l’inspecteur Pitt, où l’on mesure l’importance du choix du ton et de chaque réplique. Je trouve que ce style apporte une légèreté aux évènements dramatiques.

Je me suis prise au jeu de l’enquête, menée par l’inspecteur Pitt, le personnage que j’ai le plus apprécié, très doué dans ses interrogatoires. D’autre part, la recherche du coupable va trahir des comportements au sein des relations familiales, et faire surgir des secrets honteux. Enfin, je dirais que le suspense est présent mais pas étouffant.

D’après moi c’est un bon roman policier et une bonne entrée en matière dans les aventures de Charlotte et de l’inspecteur Pitt, que j’ai bien l’intention de continuer à découvrir.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “L’étrangleur de Cater Street – Anne Perry

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s